Mes lectures estivales 2018

Hello ! N’y a-t-il meilleur moment pour lire que pendant les vacances ? On a enfin le temps de se plonger entièrement dans un livre sans qu’au bout de 3 pages nos yeux se ferment. Alors, je sais que la fin des vacances se fait sentir mais je voulais quand même partager avec vous mes lectures estivales de cette année 2018.

Lectures estivales – Genre policier

Cette année 3 de mes lectures sur 4 ont été du genre policier. C’est un genre que j’apprécie beaucoup.

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

lectures estivales

Synopsis : En froid avec sa sœur Nel depuis des années, Julia n’a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d’y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent…

Mon avis : Quand j’ai vu que Paula Hawkins avait sorti un deuxième livre, je me suis précipitée dessus. J’avais adoré son premier opus, La Fille Du Train. Ici la narration est tout autre. Plusieurs récits se suivent et on un peu de mal à rentrer dedans. C’est vraiment au bout d’un moment qu’on se laisse captiver par le récit et le suspens. J’avoue être un peu déçue. Je m’attendais à mieux.

Note : 3/5

 

Famille parfaite – Lisa Gardner

Synopsis : Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamours  : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… Une vie de rêve. Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motifs, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait donc bien cacher une existence en apparence aussi lisse  ?
Numéro un sur la liste des best-sellers du New York Times pendant plusieurs mois, ce thriller inquiétant de Lisa Gardner nous plonge dans l’intimité troublante d’une famille au-dessus de tout soupçon.

Mon avis : Excellent thriller plein de rebondissements ! Je vous conseille vivement cette lecture.

Note : 4/5

 

La fille d’avant – JP Delaney

Synopsis : Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, Jane est conquise par cette maison ultramoderne, minimaliste, parfaite pour tourner la page après le drame éprouvant qu’elle vient  de vivre. Mais, pour la louer, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Notamment répondre régulièrement à des questionnaires intrusifs. Jane apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée, lui ressemble étrangement et a connu une fin tragique. Irrémédiablement, Jane s’engage sur la même voie, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et ressent la même terreur que la fille d’avant.

Mon avis : Je l’ai commencé aujourd’hui et j’en suis presque à la fin. Un récit captivant qui nous tient en haleine. J’espère que la fin ne me décevra pas mais en tout cas, pour l’instant, j’adore !

Note : 4/5

 

Lectures estivales – Genre Littérature française

 

Une grande petite fille – Janine Boissard

Synopsis : Je m’appelle Patricia,  » patriche  » pour les intimes. Quand j’avais quatre ans, maman est partie  » pour une autre vie en Californie « , m’a expliqué papa. Depuis, plus de nouvelles! Toutes ces nuits où j’ai rêvé qu’elle revenait me chercher: la plus belle, la plus douce des mamans… » J’ai vingt ans, je viens d’apprendre que ma mère était de passage à Paris: on parle d’elle dans les journaux. J’ai décidé d’aller me présenter. Il me semble que je l’attendais pour grandir. « Voici donc Patricia face à sa mère, face à son rêve. Qui va-t-elle choisir? Un père qui l’a élevée avec toute la tendresse possible mais qui lui propose une vie qui lui semble grise, où parfois elle a l’impression d’étouffer; ou une mère-fée qui lui offre la grande vie aux Etats-Unis, mais loin peut-être de l’essentiel: un amour vrai?Voici Patricia obligée de grandir.Avec gravité, avec humour, entre rires et larmes, Patricia parle à tous les adolescents qui se cherchent en cherchant leur avenir. Elle s’adresse aussi aux parents inquiets que nous sommes.Mais, surtout, Patricia va découvrir qu’une mère, ça ne s’efface pas.  » Une mère, ça n’est jamais fini. «  »

Mon avis : Un roman d’apprentissage où l’héroïne, Patricia, va murir tout au long de ce roman. Même s’il a été écrit il y a plus de 25 ans, le sujet reste et restera d’actualité. En plus d’être un roman d’apprentissage c’est aussi un roman d’analyse psychologique. Pour les adeptes du genre, je vous le conseille.

Note : 4/5

 

Et vous, quelles ont été vos lectures cet été ? Dites moi tout !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.