Londres entre copines

Voilà bientôt un an que j’ai 40 ans et je ne l’avais pas encore vraiment fêté. C’est pourquoi avec ma meilleure cops qui a à un an près le même âge que moi, nous avons décidé de partir toutes les deux pour un week-end à Londres. Londres entre copines, un week-end sans homme ni enfant. A nous la légèreté de vivre le temps d’un week-end.

Fous rires et surprises

Après mon expérience plus que réussie en auberge de jeunesse à Copenhague, j’ai convaincu Cécile de réserver également dans ce type d’établissement à Londres, Generator London. Eh bien, croyez moi, nous n’avons pas été déçues ! Premier fou rire en découvrant que nous étions dans une chambre (heureusement privée) avec lits superposés. Nous avons retrouvé nos 20 ans. C’est qui qui prend le lit du haut ? Et pour couronner le tout, les sanitaires et les douches étaient communes. Cela n’a pas affecté notre séjour, je dirais même que cela a apporté un peu de piment. 

Londres entre copines

 

Une arrivée festive en pleine Gay Pride

J’aime la folie de Londres. Tu peux t’habiller comme tu veux, personne ne te dira jamais rien ou ne te regardera pas de travers. Il y a une véritable liberté. Ce week-end c’était la Gay Pride et encore plus que d’habitude, Londres a été folle et déjantée. Ce n’était pas ma première Gay pride mais là, tout le monde s’était surpassé. Absolument tous les magasins avaient revêtu les couleurs de l’arc en ciel et c’était magique. On est même tombé sur un concert de drag queens, hyper sympa sur les quais.

Londres entre copines

Une découverte permanente

On a beau venir une fois, deux fois, cent fois, on découvre toujours de nouvelles choses à Londres. Je crois que c’est le propre des grandes villes qui, sans cesse, se renouvellent. Cécile venait pour la première fois alors nous avons fait bien sûr les classiques mais j’avoue avoir encore découvert des rues ou des quartiers où je n’étais jamais allée. Bon, peut-être aussi parce que j’ai beau y avoir habité, je n’ai pas du tout le sens de l’orientation et nous nous sommes quelques fois perdues. 

London Eye
Carnaby Street
Hamleys
L’incontournable Fish & Chips de Borough Market

Pour notre dernière soirée « Londres entre copines », nous sommes allées voir la comédie musicale Mamma Mia au Novello Theatre. C’était ma première comédie musicale et j’ai aaaaaaaadoré !!!! On était complètement folles à chanter ABBA. 

Nous voilà de retour et je suis prête à repartir dès demain ! Bon, mes enfants et mon homme me manqueraient peut-être un peu trop… Le trop peu a meilleur goût. Donc, on verra pour nos 50 ans 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.